Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec pause musicale

L'absence

par Benissa

publié dans PAUSE MUSICALE

Cette semaine, c'est un très beau thème que nous devons illustrer en chansons pour la communauté MUSIQUE à COEUR... OUVERT.

Et c'est Carole du blog Parce que la vie continue qui nous le propose: l'ABSENCE... et pour quelqu'un qui est absente de son blog depuis 15 jours cela s'impose, n'est-ce pas? Mais me voici revenue et je vous propose les vidéos suivantes.

J'ai la chance d'avoir encore mes deux parents auprès de moi, mais je sais que l'absence de l'un d'eux est difficile à supporter pour beaucoup...alors:

Moi c'est mon chien Dockson qui me manque et Jean Ferrat avait composé une belle chanson évoquant Oural, son chien disparu:
Espérer un retour prochain aide à supporter l'absence:
Pour terminer je voulais vous proposer TON ABSCENCE de Yves Duteil mais je n'ai pas trouvé de vidéo de cette chanson alors je vous propose de l'écouter en lisant les paroles: 
Yves Duteil
TON ABSENCE

Paroles et musique: Yves Duteil



Comme une bouffée de chagrin
Ton visage ne dit plus rien
Je t'appelle et tu ne viens pas
Ton absence est entrée chez moi

C'est un grand vide au fond de moi
Tout ce bonheur qui n'est plus là
Si tu savais quand il est tard
Comme je m'ennuie de ton regard

C'est le revers de ton amour
La vie qui pèse un peu plus lourd
Comme une marée de silence
Qui prend ta place et qui s'avance

C'est ma main sur le téléphone
Maintenant qu'il n'y a plus personne
Ta photo sur la cheminée
Qui dit que tout est terminé

Tu nous disais qu'on serait grands
Mais je découvre maintenant
Que chacun porte sur son dos
Tout son chemin comme un fardeau

Les souvenirs de mon enfance
Les épreuves et les espérances
Et cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence

Je dors blotti dans ton sourire
Entre le passé, l'avenir
Et le présent qui me retient
De te rejoindre un beau matin

Dans ce voyage sans retour
Je t'ai offert tout mon amour
Même en s'usant l'âme et le corps
On peut aimer bien plus encore

Bien sûr, là-haut de quelque part
Tu dois m'entendre ou bien me voir
Mais se parler c'était plus tendre
On pouvait encore se comprendre

Mon enfance a pâli, déjà
Ce sont des gestes d'autrefois
Sur des films et sur des photos
Tu es partie tellement trop tôt

Je suis resté sur le chemin
Avec ma vie entre les mains
À ne plus savoir comment faire
Pour avancer vers la lumière

Il ne me reste au long des jours
En souvenir de ton amour
Que cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence.

Voir les commentaires