Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec legendes

Légende des Bushmen sur l'hippopotame.

par benissa

publié dans LÉGENDES




En me parlant d'hippopotame dans un commentaire sur ma collection d'éléphants, mon amie DALINELE (voir son blog
ICI) m'a fait repenser à une légende qui m' été racontée au Botswana sur cet animal dont le nom signifie le "cheval du fleuve" (hippo=cheval, potamos=fleuve en grec).







Nous étions dans la région de Tsodilo Hills au nord-ouest du Botswana, dans une région qui est longée à l'ouest par le désert du Kalahari et qui à l'est s'étend jusqu'au delta de l'Okavango.

 
C'est une région où la trace de l'homme remonte au 40° millénaire avant J-C et qui est sacrée pour les Bushmen. On y trouve plus de 4500 peintures rupestres classées au Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Lorsqu'on visite cet endroit, on ne peut que ressentir le mysticisme qui s'en dégage. Les Bushmen peuple nomade, sont les descendants des hommes qui vécurent là à l'aube de l'humanité.
Aujourd'hui malheureusement, ils sont expulsés de leurs terres ancestrales, et subissent
 la discrimination et l'ostracisation de la société et du gouvernement qui les sédentarise et les parque dans des camps misérables. Le film "les dieux sont tombés sur la tête" a attiré l'attention sur eux en 1980.

Les Bushmen, ont leur langue (on en compte même plusieurs), leurs coutumes, des connaissances particulières qui leur permettaient de vivre dans le désert et...
ils ont aussi leurs légendes...

"Lors de la création du monde, le Créateur attribua à chaque espèce animale une place particulière dans la nature.




Un couple d'hippopotames vint lui demander de vivre dans l'eau.








Mais, le Créateur avait déjà accordé cette place aux crocodiles et n'entendait pas mettre un autre prédateur dans l'eau  afin de préserver les poissons qu'il craignait de voir disparaître dévorés.



Pour obtenir néanmoins sa permission, le couple d'hippopotame proposa de ne manger que de l'herbe et des plantes. Ayant obtenu leur promesse, le Créateur leur accorda alors le droit de vivre dans l'eau selon leur souhait.
C'est pour cela que depuis, on entend le gros éclat de rire rauque des ces énormes animaux. Et, pour bien prouver qu'ils tiennent toujours leur promesse, c'est pour cela qu'ils éparpillent leurs excréments le long des rives: pour que le Créateur voit bien qu'il n'y a pas d'arêtes!"



Dans la réalité , il est vrai que les hippopotames éparpillent leurs excréments avec leur queue pour marquer leur territoire.
Le crocodile qui n'est pas végétarien lui, est le premier prédateur des petits hippopotames. Par contre, il ne s'aventurera pas à ennuyer un adulte car la mâchoire de celui-ci est capable de couper en 2 un crocodile de 3 mètres!
L'hippopotame quant à lui est herbivore. C'est le deuxième plus gros mammifère après l'éléphant (son poids peut atteindre plus de 3 tonnes). Quoique d'un aspect balourd, il court très vite et, véritable bulldozer il est  très dangereux hors de l'eau: c'est l'animal qui cause le plus grand nombre d'accidents mortels.

Dans de prochains articles, je vous reparlerai de ce merveilleux voyage en Afrique australe.




 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7