Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi poésie : Répétitions tout près du sommeil exigeant - Paul Eluard

par Benissa

publié dans POESIES

Pour rester dans le thème de la semaine, un poème érotique.

De tous temps, nos grands auteurs ont écrit des vers plus coquins que ceux auxquels nous sommes habitués.

03-new0212.jpg

03-new0211.jpg

 

Répétitions tout près du sommeil exigeant

L'oeil à force d'espace et d'éclats délirants
L'oeil fait vivre et plus loin le plomb du corps s'écoule

La barque de la bouche est menée par la langue
Muette tout humide elle éclaire les flots

Les larges mains ne savent rien de leur pouvoir
Et leurs épis jonchent la peau de la moisson

Doigts des éclairs caresses d'or broderies fauves
Dans les paumes les seins et les fesses s'insurgent

De nuit entre les yeux de jour entre les jambes
C'est le même palais qui flambe en un instant

C'est un trésor absurde un flot de diamants
Qui provoque l'orage et déchire les reins

C'est la main ignorante et la langue accordée
Pour la première fois sous un ciel féminin

Et le milieu du corps définissant l'orage
Balance de raison pour peser notre vie

C'est toi c'est moi nous sommes doubles dans nos songes.


Paul Eluard , in Corps Mémorable, 1948

Images NUEXPO.COM

Commenter cet article

apsara 28/03/2011 14:03



Coquins mais jamais vulgaires!un beau poème que je ne connaissais pas


Bel après-midi chere benissa



Mina/Jacqueline 26/03/2011 20:48



j'ai beaucoup aimé Eluard dans ma tendre jeunesse...mais je ne connaissais pas ces vers...Il est beaucoup plus "prudent" que Apollinaire....


 



Benissa 26/03/2011 22:53



Il y en a quelques autres très olé olé... mais il faut les chercher, les vers coquins de nos poètes... nous ne les apprenions pas en classe!



mediadisc 26/03/2011 15:41



Merci pour ce petit moment de sensualité tendre!



Benissa 26/03/2011 22:55



Des mots de tous les jours... mais sous la plume des poètes, cela devient un enchantement!



eva 26/03/2011 14:17



Superbe ! Je ne connaissais pas ces vers d'Eluard



Agnès 26/03/2011 00:14



Mots très évoquateurs mais beaux mots pour le dire avec subtilité. Bises