Les dunes d'ECAULT

par Benissa

publié dans AU JOUR LE JOUR

planB.jpg    La forêt domaniale d'Ecault couvre 315 ha qui s'étendent jusqu'à la mer. On y trouve plusieurs chemins balisés propices à des randonnées dans le sous-bois, dans les dunes ou le long de la mer.

Le chemin des dunes d'Ecault (tracé en rouge sur la carte) fait entre 7 et 8 kms.
Il passe non loin du Mont Café (entouré de bleu). On raconte que le matin du 10 janvier 1882, il faisait un tel brouillard, qu'un trois-mâts hollandais, "Le MERAPIE" vint s'échouer sur la côte au sud d'Hardelot.
Ce navire transportant une grande quantité de café, les sacs dispersés échouèrent sur le sable. Ce fut une aubaine pour les habitants de Condette, commune toute proche. Ils eurent tôt fait de tracer un sentier qui traversait la pinède, mais ils durent contourner une haute dune qu'ils baptisèrent "le Mont Café".

Hardelot.jpg


La végétation est variée: 

Au bord de la Manche, les d
unes sont fixées par l’oyat par des buissons d’argousiers, de sureaux et de saules abritant de nombreuses espèces d’oiseaux.
 
En s'éloignant de la mer, cette végétation laisse la place à des arbres.jpg
boisements spontanés de feuillus divers : frênes, érables Sycomores, chênes pédonculés, trembles, bouleaux

auxquels succèdent un peu plus à l'intérieur, des pinèdes : pins maritimes, pins Lancio de Corse qui occupent les mamelons les plus sableux.




chemin.jpgLorsqu'on pénètre dans la forêt du côté du château d'Hardelot, on emprunte le "Chemin des Juifs", dont voici l'histoire.
 
Pendant la seconde guerre mondiale, entre 1942 et 1944, Camiers (commune toute proche) a accueilli des prisonniers juifs. 
Près de 2000 personnes étaient entassées dans les baraquements.

A Condette, se situait le « Camp de la Dune » ouvert le 13 juin 1942. Il aurait abrité, d’abord sous tente, environ 250 Juifs de toutes nationalités afin de réaliser différentes opérations commandées par l'autorité militaire dont le fameux "Mur de l'Atlantique". 
Ils auraient participé, à la construction de ce fameux « chemin des Juifs » sur lequel on peut se promener.
Ce chemin desservait les points forts de la plage.
Aujourd’Hui, c’est un sentier très fréquenté qui traverse la forêt domaniale d’Ecault où une stèle a été érigée en Mai 1994 en souvenir de ces Juifs.
Picnik-collage.jpg
Le temps était froid hier, mais on ne le ressentait pas sous ce beau soleil qui brillait sur la neige.
Bois.jpg  






Commenter cet article

catherine JEANTET 15/02/2010


Un joli reportage, une belle promenade et qui rappelle des souvenirs tristes....mes parents et grands parents étaient tous dans la résistance et on fait bcp pour sauver des familles et les enfants.
Belle jounée à toi.As-tu trouvé du heat gum ? jE NE SAIS PAS O% EN TROUVER? SANS DOUTE CULTURA. BISOUS


catherine JEANTET 15/02/2010


Merci Benissa, oui j'ai trouvé cet après-midi ! Et si tu as le temps de me dire quelles sont les utilisations de ce petit pistolet.Là je vais embosser et faire gonler le gesso. Je trouve cela
rigolo.Bonne fin de journée


Violette dame mauve 15/02/2010



Je ne connaissais pas...
J'adore la musique de ton blog...
Bonne soirée
Bisous
Violette



Pellevillain 15/02/2010


Impressionnant ces buches croulant sous la neige ...


EasyDoor 15/02/2010


J'ai du mal à trouver du temps pour
papoter sur le blog. Ce qui explique l'heure tardive à laquelle je viens te voir.
Je suis actuellement en train de faire du ménage dans mon ordi et graver des CD de mes archives. Il rame en se moment et j'espère qu'après il fonctionnera plus vite.
En plus je dessine des illustrations comme tu as pu le voir avec les allumettes.
Je viens aussi de finir l'image pour le jeu des pinceaux et je l'ai envoyer aujourd'hui. Il ne me reste plus qu'à attendre la date des votes.
Je te souhaite une belle et bonne nuit. A+


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog