Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SYRIE, KRAK des Chevaliers

par Benissa

publié dans VOYAGES

Krak

 

Le Krak des Chevaliers ou Qala'at El-Husn est l'un des plus incroyables vestiges de château fortifié médiéval en Syrie: il figure parmi les châteaux des Croisades les mieux préservés. 

Posé au sommet d'une colline de 750 mètres de haut à l'extrémité du djebel AnSarieyeh, il domine toute la vallée.

 


C'est à partir de 1098 que les Croisés batissent une construction dont il ne reste pratiquement rien aujourd'hui.

googleplanbis-copie-1

De 1144 à 1470 la place passe sous la garde de l'Ordre des Hospitaliers et c'est de cette époque que date le nom de "Krak des Chevaliers": krak venant du syriak "Karak", qui signifie "forteresse".

Ce sont eux qui érigent l'enceinte intérieure et la chapelle.

Ils construisent ensuite l'enceinte extérieure. Un fossé sépare les deux enceintes:

fosse.jpg

Puis ils consolident l'enceinte intérieure à l'ouest et au sud par un glacis (appareillage de pierres de taille en pente forte qui s'appuie sur la muraille).

glacis.jpg

Ce renforcement ajoutant de la difficulté aux assauts éventuels, est fait aussi à cause des tremblements de terre.

Un premier séisme en  1157 avait fortement ébranlé le château, un second le dévasta  en 1170.

Un troisième en 1202 suscita une série de nouveaux travaux .

A partir de 1271, les Mamelouks s'emparent du Krak grâce à la ruse de leur chef Baïbars, mettant fin à 129 ans d'invincibilité du fort. Ils réparent l'enceinte extérieure et y ajoutent de nouvelles tours.

Baibars.jpg

C'est pourquoi la forteresse illustre à merveille l'échange des influences culturelles et architecturales entre l'Orient et l'Occident.

plafond.jpg

Plafond voûté de style gothique

chapelle.jpg

Minbar, ajouté dans la chapelle transformée en mosquée après la chute du krak.

Toutes ces vagues successives d'aménagements sur plus d'un siècle, firent du Krak l'un des exemples d'architecture militaire défensive les plus aboutis de son époque et  du Moyen Âge.

C'est à partir de 1250, au plus fort des croisades que le Krak compta jusqu'à 2000 hommes en garnison et fut l'une des pièces maîtresses du  réseau défensif qui parcourait les frontières des anciens Etats latins d'Orient comme un rempart de protection des terres chrétiennes. Il était organisé pour pouvoir tenir un siège de 5 ans!

Depuis 2006, le krak des chevaliers est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.

Une soixantaine de photos vous donneront un aperçu de ce"château fort" merveilleusement préservé. Pour le diaporama, un clic sur la photo ci-dessous.

Coucher de soleil sur le krak:

couchersoleil.jpg

 



Commenter cet article

eva baila 20/05/2010 20:25



Superbe ! tu as fait un résumé bien clair pour ces belles photos.



Benissa 21/05/2010 10:37



Merci, Eva, un résumé c'est même beaucoup dire car il y aurait tant de choses à raconter et on ne peut pas faire un roman à chaque fois. merci pour ta visite sympathique.



apsara 19/05/2010 08:19



Bonjour Benissa,quelle merveille ce krak!il me plonge un peu plus dans mes rêves!!


c'est drôle mais je n'avais jamais songé qu'un homme pouvait m'apporter le bonheur!!!je ne sais comment te dire mais je cherche quelque chose de si fort,de si grand!!!je cherche c'est tout,mais
quoi je n'en sais rien;suis une éternelle insatisfaite!


belle journée benissa;ici grand beau temps mais 4°


nous avons le même âge!et toi tu as toujours ton fils!


beezoo



Benissa 19/05/2010 09:58



C'est vrai qu'une promenade entre ces murs séculaires porte au rêve.... ta réflexion sur ce que tu attendrais d'un homme me laisse perplexe. Qu'attendre d'autre si ce n'est le bonheur. Le bonheur
recouvre l'ensemble des choses auxquelles on aspire: l'amour sincère et désintéressé, la confiance,  l'échange d'idées et donc l'enrichissement mutuel, la complicité faite de
différences et de complémentarité, un doux mélange d'exigences et d'indulgence, le respect mutuel, l'admiration mutuelle.... la liste est si longue de tous ces "détails" qui constituent une
harmonie vraiment complète allant, au bout de quelques années,  jusqu'à la transmission de pensées. Cela existe et çà paraît si simple et si évident lorsqu'on le vit. Et, comme je te l'ai
déjà dit, cela ne se cherche pas car cela n'existe pas en soi, à l'état pur. Toi tu cherches un grand feu, ce n'est pas logique: tout part d'une étincelle, et il nous revient d'en faire un grand
feu. Si tu cherches le grand feu... tu ne le trouveras jamais. Le bonheur se mérite... il faut chaque jour y jeter sa brassée de bois sec pour le raviver et le faire grandir. C'est la toute
petite étincelle que tu dois chercher.


 



Cascabel 18/05/2010 09:55



J'ai vu tes commentaires sur le blog d'Apsara au sujet des hommes et je suis d'accord. Malheureusement tous les cas sont différents et il y a des histoires familiales et des conditions qui font
qu'on ne peut se défendre aussi bien que toi et d'autres, cependant les femmes peuvent souvent prendre leur destin en main. Si j'avais écouté mon père j'aurais été professeur, ça ne me plaisait
pas, le jour où je lui ai dit quelle histoire ! Mais je n'ai pas suivi la voie tracée, et sur beaucoup de plans j'ai fait des choses qu'on n'avait jamais fait dans la famille, comme disait maman
(monter à cheval par exemple !). Je n'ai cependant jamais vu "dans ma famille" de cas de femmes méprisées, maltraitées ; simplement à notre époque les femmes qui travaillent sont plus nombreuses.
Ma mère a travaillé, juste avant la guerre de 39-45, je pense que cela déjà est un signe ; pendant celle de 14-18 beaucoup de femmes le firent par obligation, et ce fut un début.


En ce qui concerne le krak des chevaliers, nous l'avons vu récemment dans "Des racines et des ailes", émission que je suis toujours.


Hasta luego !



Goze 17/05/2010 19:45



Magnifique diaporama!! Merci pour toutes les explications que tu donnes, c'est un vrai cours d'histoire très enrichissant. Bisous.



Benissa 17/05/2010 19:49



Merci à toi d'avoir fait la promenade jusqu'ici et d'avoir arpenté en ma compagnie les couloirs et escaliers de cette imposante bâtisse. Je t'embrasse.



Violette Dame mauve 17/05/2010 18:49



C'est vraiment beau tout comme les photos. Merci de ces explications.


Gros bisous


Violette



Benissa 17/05/2010 20:37



Très bien conservé, ce Krak des Chevaliers est une petite merveille.