Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le ciel du Wadi Rum

par Benissa

publié dans VOYAGES

 

1-copie-2

 

 

 

"J’ai toujours aimé le désert.

On s’assoit sur une dune de sable.

On ne voit rien. On n’entend rien.

Et cependant quelque chose rayonne en silence…"

Antoine de St Exupéry - Le Petit Prince

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et, en montgolfière, le silence est de règle, entrecoupé seulement du bruit des brûleurs lorsque se fait sentir la nécessité de réchauffer l'air contenu dans l'enveloppe en nylon.

flamme.jpg


La brume matinale et les ombres dues au soleil qui se lève créent des vues exceptionnelles. Les vols s'effectuent généralement entre 150 et 300 m du sol, la visibilité est donc parfaite.

vues.jpg

ombre-copie-1.jpg

Évidemment, la direction prise par la montgolfière est fonction du vent. Celui-ci ne doit pas être de plus de 15 km/heure au sol et la visibilité doit être bonne, plus de 30m à la verticale et 1000m en latéral.

Néanmoins, le pilote est loin d'être inactif. J'ai remarqué l'extrême concentration de celui qui nous accompagnait.

Disponible pour nos questions, il n'en quittait pas moins des yeux l'environnement, ses manomètres, les différentes cordes servant à piloter l'engin et les brûleurs à activer.

C'est le pilote qui choisit la couche de vent favorable afin d'y placer le ballon. Il fait monter ou descendre le ballon afin d'atteindre la couche d'air souhaitée dont la direction du vent est celle recherchée. L'atmosphère est en effet composée de couches de vent superposées, dont l'épaisseur est variable, dont la vitesse et la direction du vent est également variable.

La durée du vol est tributaire de la quantité de gaz contenue dans les réserves. Nous avons eu de la chance, notre vol a duré 1H30.

Pilote.jpg

Je n'aurais jamais cru qu'une montgolfière était si "maniable". Notre aérostier s'est amusé à nous donner des frayeurs en se dirigeant tout droit vers une paroi rocheuse. Impressionnante, l'illusion d'aller s'écraser sur la falaise!

Muraille.jpg

Au dernier moment il a pris de l'altitude pour passer au-dessus, suscitant les applaudissements des passagers.

De même il a posé la nacelle en douceur à l'endroit précis qu'il avait désigné. Chapeau!

Il n'y a aucune appréhension à avoir pour effectuer un vol en montgolfière. Pas de vertige, puisque le vertige ne survient que si l'on a les pieds en contact avec le sol... ce qui n'est pas le cas. Il n'y a pas non plus de risque d'avoir le mal de l'air car il n'y a pas de trou d'air et la nacelle ne balance pas puisque l'on ne vole que si les conditions sont TRÈS stables.

Pour les photos, cliquez sur la vignette de l'album ci contre  =>  Montgolfière

 

Ci-dessous une petite vidéo du vol.

Suite à une question de Zazounette, je donne quelques précisions relatives à la musique de fond de ma vidéo (j’ai laissé également en arrière plan les exclamations des passagers et le bruit des brûleurs).

J’ai choisi un morceau qui rende hommage au célèbre compositeur John Barry qui vient de décéder.

Cette partition avait été écrite pour le shampooing «Sunsilk». Elle eut un tel succès qu’il l’enregistra en l’intitulant «The girl with the sun in her hair». Par la suite, elle sortit en disque avec des paroles écrites par Don Black qui travailla souvent en collaboration avec John Barry.

Commenter cet article

dalinele 11/02/2011 18:39



ça confirme mon envie d'un tel voyage...



mediadisc 06/02/2011 01:12



Très impressionnant Benissa! Merci de partager ton expérience avec nous! Bravo pour la mise en forme du clip aussi! Sacré voyage!!!



Benissa 08/02/2011 23:43







Aude Terrienne :0010: :0026: 03/02/2011 23:47



Demain sur  mon blog, tu auras peut-être la réponse à tes questions sur l'infidélité 



Benissa 03/02/2011 23:54



Ah, je lirai cela avec intérêt, je sens que je vais m'amuser encore chez toi. Merci.



DACAIO 03/02/2011 22:52



salut ma copine ... merci pour ton com plein d'humour qui arrive à me faire sourire malgré mes soucis ... pfff jaimerais bien que TITINE fasse encore quelques milliers de Km ... je préfère garder
mes sous pour ... voyager !!! mdr bonne soirée et gros bisous



Benissa 03/02/2011 23:54



Tu as bien raison, je ferais comme toi!



EasyDoor 03/02/2011 21:57



Oh ! quel pied de survoler le désert en montgolfière.


 


Ce qui est amusant c'est que toi comme moi chacune à notre façon nous avons les yeux tournés vers le monde arabe.


 


Par contre comme j'ai loupée des épisodes du récit de tes voyages j'ai cherché mais je n'ai pas trouvé la localisation de ce désert. Etait-ce pendant ton voyage en Syrie où est-ce dans un autre
pays ?



Benissa 03/02/2011 22:06



Le récit du voyage en Syrie est terminé. J'ai commencé depuis peu celui en Jordanie. Le désert du Wadi Rum est donc en Jordanie, près de Pétra. Je n'ai pas encore parlé de cette merveille qu'est
Pétra. Tu en profiteras donc.