Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Romans et les tanneurs

par Benissa

publié dans Balades en France

Au cours de notre flânerie dans les rues du vieux Romans, vous auriez sans doute eu envie de descendre l'escalier Josaphat ( voir billet précédent ICI) et vous auriez eu raison!

L'escalier Josaphat:

Romans et les tanneurs

Cet escalier mène au quartier de la Presle, l'un des plus anciens de la ville. Bâti sur un vallon traversé par le torrent de la Savasse et ses affluents, il était jadis le centre de la vie industrielle.

Romans et les tanneurs

En effet, alors que la ville de Romans se développe au bord du Rhône, autour de la Collégiale Saint Bernard et dès lors que l'industrie du drap meurt, on voit la tannerie prendre la première place dans l'économie de la ville.

A Romans, les grands besoins en eau de la mégisserie puis de la tannerie étaient comblés par les nombreux ruisseaux et rivières qui traversent la ville en dévalant des collines de la Drôme.

La matière première venait des élevages de chèvres, chevreaux, agneaux et moutons aux alentours dans le Vercors et sur les plateaux de l'Isère, espaces où l'on trouvait également le bois et les matières utiles au tannage.

Si pendant plusieurs siècles, la mégisserie (traitement des peaux à base d'alun et de cendres) est florissante, c’est au début du XIX° s. que la tannerie (transformation des peaux en cuir à l'aide du tan) se développe. 

Le quartier de la Presle conserve aujourd’hui quelques unes des maisons bâties à l’époque en encorbellement sur le ruisseau qui baigne leur sous-sol.

Romans et les tanneurs 

A l'étage supérieur de grandes galeries à claire-voie ouvertes à tous les vents servaient de salles d'étendage.

C'est la présence du canal de la Matinette, de la Savasse et des différentes sources jaillissant au bas du vallon de ce quartier que les artisans traitant les peaux animales s'y installèrent dès le début du XV° s.

En 1825, vingt-huit mégissiers et vingt-neuf tanneurs y travaillent avec leurs ouvriers.

Romans et les tanneurs

Romans et les tanneurs 

Romans et les tanneurs

Romans et les tanneurs

Vers la fin du XIX° s. la mégisserie va en déclinant et la tannerie essaime à la périphérie de la ville.  

Dans les années 1960 à 1970, une vaste opération de rénovation de l'habitat fait disparaître la plupart de ces maisons pittoresques devenues totalement insalubres: il n'en reste que quelques unes.

Romans et les tanneurs

C'est l'essor de la tannerie qui va faire naître à Romans l'industrie de la chaussure, et surtout de la chaussure de luxe qui fera la renommée de la ville avec des noms tels que Charles Jourdan, Robert Clergerie et Stéphane Kelian.

Le meilleur moyen de connaître cette activité fameuse de la ville de Romans est de visiter le Musée de la Chaussure.

Alors... A SUIVRE !!!      Photos BENISSA le 11 novembre 2014

Commenter cet article

dacaiod 08/11/2014 00:00

bonsoir ma belle ... çà y est ... le sac est prêt .... trop lourd comme d'hab ... je m'envole bientôt pour le cambodge ... arrêt en malaisie .... je suis comme on dit sur "les starting blocks" .... bon séjour à toi aussi ... profite ma belle !!
bisous bisous a bientôt

dacaiod 06/11/2014 21:12

bonsoir Benissa .. dur métier que celui de tanneur .... je n'ai pas visité non plus cette partie de Romans ... quand je pense que c'est à deux pas de valence où j'ai plein de famille et que je vois souvent !! pfff
comment vas-tu ?? bien j'espère ... moi, je suis en train de refaire mon sac ... eh oui, je repars à l'aventure dans le monde !! lol
bisous bonne soirée

Renee 31/10/2014 16:28

Benissa c'est magnifique ces maisons....amitiés bises