Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ARGENTINE: les préparatifs...

par Benissa

publié dans VOYAGES

Argentine... ce seul nom m'a toujours fait rêver...

C'est vrai que cela sent l'aventure. Patagonie, Ushuaïa, Terre de Feu, Perito Moreno, Buenos Aires sont des noms qui excitent l'imagination.

On sait déjà qu'il faudra, au départ de Buenos Aires, au moins 7 vols intérieurs qui nous feront passer de l'été qui règne sur la capitale et la Péninsule de Valdès à la neige d'Ushuaïa et au froid des glaciers avant de nous faire remonter vers la chaleur du Nord-Ouest et le climat tropical chaud et humide d'Iguaçu, aux frontières du Paraguay et du Brésil.

ARGENTINE: les préparatifs

De nos jours, avec internet, on peut déjà prendre plaisir à visiter les petits hôtels typiques que l'on a choisis, dans des petites villes au nom inconnu: Cachi, Purmamarca, Catamarca, Jujuy, Humahuaca... on commence à les situer sur la carte routière achetée à Paris, parce que en province...

Miracle de la technique, on les trouvera facilement ces hôtels: on s'est déjà promené dans leur rue et on les a repérés grâce à "Street View".

ARGENTINE: les préparatifs

J'adore, les préparatifs de ces grands voyages, étudier les trajets, rechercher sur internet les points à visiter, les restos où l'on peut déjeuner, les endroits où l'on pourra avoir la WIFI gratuite pour rester en contact avec la famille, les échoppes où l'on peut s'approvisionner et même les stations services où faire le plein!

Sur Google Maps, on peut suivre d'avance le chemin que l'on empruntera, et noter déjà à quel embranchement exact il faudra prendre à gauche ou à droite, et apprécier certaines distances. C'est là que l'on commence à s'inquiéter un peu... on s'aperçoit en effet que la légendaire Ruta Nacional 40 qui traverse le pays du Nord au Sud sur 5100 kms n'est asphaltée qu'à moitié, et encore !!! sans parler des autres routes de moindre importance.

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

La plus grande partie du réseau routier est fait de piste caillouteuse et dure, (gare aux crevaisons!) comme entre Cafayate et San Anonio de los Cobres

ARGENTINE: les préparatifs

ou de sable (gare à l'enlisement!) comme dans la Péninsule de Valdès:

ARGENTINE: les préparatifs

et là, on circule dans la poussière:

ARGENTINE: les préparatifs

On découvre dans les guides, dans les récits d'autres voyageurs, les précautions à prendre en provisions d'eau et de carburant : on ne compte pas en kilomètres mais en temps car on ne peut pas rouler vite sur ces chemins là:  on met 2 heures pour faire 45 kms entre Molinos et Cachi. On est à plus de 3500 m d'altitude et on peut circuler des heures sans croiser d'autres véhicules, en ne traversant que de pauvres villages en pisé écrasés de chaleur:

ARGENTINE: les préparatifs

De plus il est des routes qui sont impraticables en cas de fortes pluies: la police installe des barrages, pas question de passer... comment faire pour rejoindre notre hôtel d'étape dans ce cas?

Dans un pays si grand, il est difficile de voyager à une saison où il fera beau partout, c'est impossible. Mais nous avions choisi une période plutôt favorable, sans ces fortes pluies qui dévastent la chaussée... on franchit par-ci par-là des endroits où un filet d'eau traverse la route et on imagine aisément en voyant les éboulis de pierres sur les bas-côté ce que cela doit être en période critique:

ARGENTINE: les préparatifs

Ayant remarqué que le trajet entre San Antonio de los Cobres et Salinas Grandes n'était représenté que par un mince trait noir sur la carte, j'avoue avoir parcouru sur Google Maps, grossi au maximum, les 82 kms entre ces deux lieux afin de noter chaque croisement, chaque indice qui nous permettrait de ne pas faire fausse route au milieu de cette immense plaine désertique sans repères au bout de laquelle on est heureux en fin de journée, de retrouver une belle route:

ARGENTINE: les préparatifs

non loin de l'immensité blanche des salines:

ARGENTINE: les préparatifs

Mais on sait déjà aussi que l'on traversera des paysages d'une beauté incomparable:

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

 

ARGENTINE: les préparatifs

 

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

ARGENTINE: les préparatifs

Je ne regrette donc pas d'avoir passé tout ces jours à faire ces repérages, à constituer notre road-book le plus détaillé possible pour tâcher d'éviter les mauvaises surprises et cela nous a été bien utile.

Mais il y avait aussi les excursions à prévoir, les sorties-spectacles à organiser etc: tout ce qui pouvait être réservé à l'avance depuis la France par internet était fait, nous épargnant le temps perdu sur place à courir de comptoirs en boutiques et agences.

 Voyager devient facile...

Faire les valises n'est pas une mince affaire non plus lorsqu'on change d'endroit presque tous les jours pendant 3 semaines et que l'on traverse les climats les plus variés. Tout doit être rangé le plus rationnellement possible. On emporte des vêtements dont on peut se débarrasser au fur et à mesure. Pulls, manteau démodé et vieille veste polaire seront abandonnés après la région des glaciers: cela fera des heureux, du poids en moins pour nous, et de la place pour les souvenirs!

J'avais déjà le voyage bien en tête avant même de prendre l'avion, mais tout était prêt: la grande aventure pouvait commencer en ce samedi 17 novembre 2012!

A nous l'Argentine!

ARGENTINE: les préparatifs

 

Commenter cet article

Philippe D 22/08/2014 22:00

Voilà un pays qui ne me disait rien avant d'avoir vu un PPS avec de magnifiques photos. Je suppose que je n'irai jamais mais j'aimerais, c'est sûr!
Bon weekend.

dacaiod 04/08/2014 21:55

bonsoir Benissa .. je rentre d'un week-end en savoir particulièrement arrosé ... hélàs pas avec de la chartreuse ni du génépi !! lol mdr
un peu surprise par ton dernier com ... je trouve perso que justement Béatrice Dalle EST une lucrèce Borgia très ressemblante, beaucoup plus victime d'une époque que l'on pourrait le croire ...
Gros bisous et bon mardi

dacaiod 22/07/2014 00:09

bonsoir Benissa... quel bel article et qui me rappelle tant de souvenirs heureux ... la "flèche bleue foncé" mon mari et moi l'avons fait en bus ... un sacré trajet ... j'ai adoré aussi la région des glaciers et le perito moreno mérite d'être vu une fois dans sa vie ..
es-tu allée aussi à El Chaften ? bus encore mais à l'arrivée au pied du fitz Roy ... le bonheur !!
bisous ma chère voyageuse, mon autre moi même passionnée par la planète - bon mardi
s danér

eva 21/07/2014 08:47

une vraie belle progression dans les images, qui nous tient en haleine ! Il faut tout de même avoir une grande expérience des voyages pour en réaliser un comme celui-ci !