Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pat'Alès, la fine fleur de l'art

par Benissa

publié dans ART

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé d’Art et comme je pense que l'on peut faire honneur aux femmes tous les jours de l’année en dehors du 8 mars,  j’ai eu envie de vous parler aujourd’hui d’une femme artiste.

Pat'Alès, à fleur de l'art 

(Crédit photo Emmanuelle Alès)

Lorsque vous arrivez chez Pat’Alès, dans la grande salle où sont exposées ses oeuvres, vous vous sentez comme un lilliputien au pays de la Nature...

Des fleurs peintes en grand format sur des panneaux de bois de 85 X 120 cms

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Fleurs de Poirier, huile sur bois 120 X 85  - Expo Carrousel du Louvre Déc 2013)

Des fruits  ou des légumes en 120 X 150 cms ou plus

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Artichauts huile sur bois 250 X 85  - Expo Carrousel du Louvre Déc 2013)

Pat’Alès fait partie de la famille des fleurs, elles les connait toutes par leur petit nom (nom latin, genre, espèce) normal, elle est botaniste. Et ses fleurs, elle les étudie, elle les chouchoute, elle les protège, elle les multiple pour les préserver de la disparition et de l'oubli.

Ce que l'on ne risque pas d'oublier c'est l'émotion ressentie à la vue des fleurs qu'elle peint, la nuit après sa journée de travail: le dessin rigoureux de leur morphologie nous les rendent infiniment réelles, se détachant de leur support en bois pour nous sauter aux yeux et nous emporter dans leur monde enchanteur. 

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Crédit photo Emmanuelle Alès)

Ces fleurs sont si authentiques parce que Pat'Alès ne se contente pas de les connaître de façon «scientifique», elle les connaît surtout avec le coeur car elle fait partie de leur famille.

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Crédit photo Emmanuelle Alès)

Oui, elle fait partie de la famille des fleurs:

délicate comme le bleuet, 

persévérante comme le chiendent, 

fragile comme le coquelicot, 

fidèle en amitié comme le lierre, 

sincère comme la fougère,

timide comme ces violettes poussant à l’ombre des grands arbres, mais flamboyante, comme les fleurs et feuilles d’automne, avec sa longue chevelure.

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Crédit photo Emmanuelle Alès)

Dans une vie précédente, elle devait être l’une d’entre elles, car seuls ses yeux peuvent plonger au plus profond de leur intimité, jusque dans leurs replis les plus cachés.

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Les tournesols, détail - Expo Carrousel du Louvre Déc 2013)

Des fleurs sauvages ou qui nous sont familières, mais sur lesquelles nous posons un regard nouveau par la magie de son pinceau qui exprime toute la fragilité transparente des pétales, toute la souplesse d'une tige, tout le velouté des pistils, tout le poudreux des étamines qu’une luminosité quasi naturelle éclaire de ses rayons.

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Les tournesols, huile sur bois 250 X 120  -  Expo Carrousel du Louvre Déc 2013)

Symphonie de couleurs

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Viola tricolor huile sur bois 85 X 120)

...recherche originale limitant le nombre des couleurs...

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Épis d'avoine et coquelicots)

...exploration du considérable potentiel graphique du noir et blanc...

Pat'Alès, à fleur de l'art

(Bouquet vanille, huile sur bois 120 X 85  -  Expo Carrousel du Louvre Déc 2013)

Pat’Alès exprime la poésie qui est en elle avec les couleurs comme d’autres le font avec les mots et ses oeuvres ne sont pas des sonnets, petites pièces de quelques vers, mais  plutôt de grands poèmes épiques, magnifiant le sujet abordé: la Nature à travers fleurs, plantes, fruits et insectes..

J'aimerais vous avoir transmis un peu de l'émotion qui émane des tableaux de Pat'Alès et je vous convie, pour voir ses tableaux dans une qualité meilleure que celle de mes photos, à visiter son espace sur internet, vous serez conquis: http://www.patricia-ales.fr

Son book: http://www.patricia-ales.book.fr

Une exposition de ses oeuvres vient de s'achever le 21 février dernier à Déols mais vous pourrez la retrouver en mai prochain au Château de Châtillon dans l'Indre.

Les portraits de Pat'Alès, sont signés Emmanuelle Alès, Photographe. Son site: http://www.emmanuelle-ales.book.fr

Commenter cet article

dacaiod 24/03/2014 22:47

bonsoir Benissa ... je te réponds très tardivement mais je n'ai vu ton com qu'il y a quelques heures seulement ... hélàs, pour demain, j'ai d'autres projets, pas très souriants ... je vais à l'hopital tenir compagnie à mon vieux papa dont la santé est très inquiétante en ce moment et donc je ne pourrai pas venir à Nimes ... Dommage que tu ne puisses pas en soirée car j'aurais pu mieux m'arranger ... Je crains vu donc ton séjour un peu court que notre rencontre soit encore remise ... A moins que tu puisses déjeuner avec moi samedi à midi car en fin d'après-midi, j'ai un rendez-vous sur Avignon ... tiens moi vite au courant, OK ?? bisoussssssssssssss

dacaio 21/03/2014 00:24

bonsoir Benissa ... comment vas-tu ?? elle semble avoir tout pour elle, cette artiste ... la beauté, la jeunesse et un indéniable talent !!! bravo jeune dame !!! ton article, ma chère amie est excellent comme toujours .. bravo !!
bisous et bon vendredi

cdanielle 12/03/2014 12:47

tu m'avais envoyé la carte "viola" mais j'imagine bien qu'en taille réelle ce tableau comme les autres est très prenant. j'aimerais bien savoir écrire comme toi un jour j'aurai peut-être la possibilité de voir ce tableaux, l'Indre n'est pas si éloignée.

BENISSA 12/03/2014 12:56

Quelle bonne surprise de te lire! C'est vrai, l'Indre n'est pas très loin, si tu peux y aller au mois de mai. Ta lettre est toujours sous mon coude... 1000 excuses et grosses bises.

Jacqueline Hagedorn 11/03/2014 23:23

Une vraie passion pour la nature ! Et de plus, elle est aussi jolie que les fleurs qu'elle peint..... Merci de m'avoir fait découvrir cette artiste !

eva 11/03/2014 08:00

Une belle page pour cette artiste talentueuse... Juste une remarque : j'ai suivi les différents liens que tu as posés, y compris celui de facebook, et j'ai eu la grande surprise de voir que sa vignette de FB (intitulée autoportrait) ne ressemble pas du tout, mais vraiment pas du tout aux portraits de la blonde fée (et je ne parle pas seulement de sa couleur de cheveux !) Ceci dit, j'aime beaucoup ce qu'elle peint. Merci pour cette découverte (que j'avais déjà vu chez toi il y a quelque temps)

BENISSA 11/03/2014 10:15

OUF, je venais vérifier mes liens et je vois ton second commentaire. Je n'ai pas mis de lien facebook, car tout le monde n'y est pas inscrit. Ce sont des liens vers leurs books professionnels.
Si tu veux de la peinture c'est Patricia Alès, si tu veux avoir de belles photos de toi ou de ta famille c'est la photographe Emmanuelle, fille de la précédente... TOUTE la famille a des talents d'artistes, ce doit être dans leurs gênes.

eva 11/03/2014 09:08

autant pour moi ! J'ai confondu Emmanuelle Alès et Patricia Alès ! Pas étonnant que les visages soient différents... Mille pardons à vous trois :-)