Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Penon de Ifach

par Benissa

publié dans VOYAGES

Poésie "Penon de Ifach"

Si j'aime tant cette région de la Costa Blanca, le Penon de Ifach y est sans doute pour beaucoup.

Je ne saurais trop expliquer ce que je ressens chaque fois que, en arrivant ici par la route en lacets qui descend de Benissa vers Calpe, j'aperçois, posée sur le bleu profond de la mer, cette bonne grosse silhouette de pierre calcaire, fermement accrochée à la côte dont elle n'a pas voulu se séparer. Ce colosse de pierre provenant de la Sierra de Olta toute proche a glissé dans la mer mais j'ai le sentiment qu'il a choisi, de toutes ses forces, de rester attaché à cette terre qui lui a donné naissance.

Le Penon aurait pu, poussé par les forces telluriennes, devenir une île, s'éloignant de la terre dans une royale indifférence, ou rejoindre l'autre rive de la Méditerranée, celle où je suis née, mais non, il est resté là, tourné vers ceux qu'il fascine, étalant vers la côte ses deux bras en deux magnifiques plages de sable fin, bien décidé à y protéger la ville de Calpe et son port de pêche.

Poésie "Penon de Ifach"

L'endroit est si beau que les promoteurs ont beaucoup construit, les immeubles ont poussé comme des champignons au pied du Penon, le petit port de pêche de Calpe est devenu une ville touristique qui heureusement ne s'est pas enlaidie autant que Benidorm toute proche. Et cela est dû aussi sans doute au Penon qui confère cette beauté sauvage au lieu et à cette partie de la côte.

Penon de Ifach, géant têtu qui conserve jalousement des espèces végétales et animales rares sur ses pentes si rudes pour les humains.

Il est resté tourné vers le littoral, faisant le gros dos dans le bleu limpide de la Méditerranée, comme un bon gros animal un peu farouche et sauvage, mais bienveillant, laissant la houle méditérranéenne lui caresser les flancs.

Le Penon de Ifach

Ne sachant trop comment vous en parler, j'ai cherché s'il y avait un texte le décrivant.

J'ai trouvé un poème en espagnol. Je finis de le traduire et je vous le propose demain.

Commenter cet article

La Vieille Marmotte 24/01/2014 13:37

Tes images et le texte donnent une idée de la beauté du lieu ! mais rien ne vaut l'immersion dans le réel j'imagine !
Tu nous laisseras aussi le poème en espagnol, s'il te plaît ?

Benissa 24/01/2014 23:16

Biensûr Françoise, chose promise chose due! le poème est publié. Merci de tes visites et bonne soirée.(http://benissa.eklablog.net/poesie-penon-de-ifach-a106060050)

lilwenna 23/01/2014 23:16

un très beau site, et j'admire le bleu du ciel et de la mer ! ça fait rêver !